6 conseils pour mieux vivre votre bipolarité

Nous sommes entre 650 000 et 1 450 000 bipolaires en France voici 6 conseils pour vous aider à mieux vivre au quotidien. 

Par Clément Baissat

Être bipolaire est une maladie reconnue par les médecins. Et pour pouvoir vivre avec cette maladie voici quelques conseils.

Voici une définition du trouble bipolaire.

Consulter un professionnel (psychiatre ou psychologue) : 

Souvent une thérapie est l’une des bases dans la gestion de votre maladie. Pour trouver un psychiatre qui vous convient n’hésitez pas à demander conseil au groupe et à tester plusieurs personnes.

Prendre soin de son hygiène de vie :

Se coucher et se lever à heure fixe si possible, l’un des facteurs les plus importants et de garder un rythme de sommeil stable. Faire du sport régulièrement est aussi un facteur pouvant vous aider au quotidien. Pour cela des applications existent comme Horloge pour les Android qui permet de définir sa routine. (heure de coucher, heure de réveil). L’application calcule automatiquement vos horaires de sommeils ce qui est fort utile pour comprendre son rythme (est-ce que l’on est dans une phase maniaque ou dépressive par exemple). 

Prendre des médicaments :

Dans les cas de bipolarité extrême les médicaments comme les stabilisateurs d’humeurs et pas des antidépresseurs peut être une solution. Prenez le temps dans votre choix et demander l’avis de plusieurs psychiatres est recommandé. 

Les groupes de parole

Parler avec des personnes qui vous comprennent car ils vivent la même chose que vous et une bonne manière de vous aider à mieux gérer votre bipolarité. Vous pouvez rejoindre notre groupe Discord pour cela. 

« En tant que bipolaire nous avons besoin d’adapter notre manière de vivre et d’un suivi personnalisé »

Demander de l’aide à vos proches

Vos proches sont les premiers à vouloir vous aider à gérer votre bipolarité. Ils sont essentiels dans votre vie et votre stabilisation. Il faut pouvoir les aider à comprendre votre maladie et en parler avec eux afin qu’ils puissent détecter vos phases dépressives ou maniaques pour vous aider à mieux les gérer. Pour expliquer la bipolarité à vos proches il faut utiliser des phrases simple au début, je dis souvent que c’est la maladie des émotions : Qu’est-ce que le trouble bipolaire ?.  Quand je parle de proche il faut rester dans un cercle qui vous convient d’amis et de votre famille, compagnon/copine. Hélas la bipolarité demeure encore en 2021 quelque chose de tabou dans le travail et c’est pour cela que je vous recommande de ne pas en parler dans le cadre professionnel sauf en dernier recours, notamment si vous avez des arrêts de travail multiples. Vous pouvez demander conseil à votre psychiatre car c’est lui qui prescrit les ordonnances d’arrêt de travail et il dispose de plus d’informations. 
Nous détaillons ici : Pourquoi est-ce difficile de parler de sa bipolarité ? en vous donnant quelques conseils pour le faire. Comme nous l’expliquons dans l’article, ce n’est pas simple de parler de sa bipolarité. 

Aider ses proches à mieux vivre votre bipolarité 

Il est parfois compliqué pour vos proches de vous supporter pendant des phases maniaques ou dépressives. Il faut pour cela trouver des solutions pour les aider dans le sens de les épargner. Des groupes Facebook comme proches de bipolaires avec qui nous travaillons et des associations sont aussi là pour les soutenir afin de pouvoir parler entre eux des difficultés qu’ils rencontrent et trouver des solutions.  

La méditation

La méditation est une manière naturelle de stabiliser votre humeur. Les bienfaits de la méditation sont nombreux mais d’autant plus intéressant pour les bipolaires. Je recommande vivement de pratiquer la méditation tous les jours. 

Comment apprendre à méditer ?
Personnellement j’apprécie une playliste sur spotify “3 minutes méditation » : c’est gratuit et la durée des méditations est assez faible. Parfois je fais 5 minutes ou plus mais l’important et d’être régulier dans sa pratique.

Voici un article sur les bienfaits de la méditation pour les bipolaires : https://hopestage.com/les-bienfaits-de-la-meditation-pour-les-bipolaires/ 

Les bienfaits de la méditation ne sont plus à démontrer, la quasi-totalité de la communauté scientifique en est convaincue.  Bon nombre de thérapeutes sont en mesure de vous initier à cette pratique. Veillez néanmoins à bien choisir une méthode recommandée aux bipolaires. 

Tenir un journal intime

Il est important d’écrire vos pensées pour ne pas les ruminer toute la journée.
L’un des concepts les plus utilisés est celui du “5 minutes journal” – l’anglicisme est simple à comprendre.
L’un des points importants et d’écrire à propos de ce qui nous inspire de la gratitude. Par exemple: “Je suis heureux aujourd’hui car…”
Cela doit être écrit tous les jours pour bien commencer sa journée.
Personnellement j’écris aussi mes objectifs de la journée et une fois par semaine, le dimanche généralement, j’écris mes objectifs de la semaine comme vu précédemment.
Pouvoir écrire ses pensées, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, permet de les extérioriser. 

Généralement j’en profite pour aussi écrire ce que j’ai appris la veille afin d’avoir la possibilité de consolider mes connaissances acquises. Cela permet de faire passer ce que j’ai appris de ma mémoire court terme à ma mémoire long terme. Si vous voulez en savoir plus sur la mémoire c’est ici : https://www.linkedin.com/pulse/learn-smarter-cl%C3%A9ment-baissat/ 

Le fait d’écrire des sections de gratitude est aussi une bonne idée.
Par exemple pour le matin : “Je suis reconnaissant d’être en bonne santé”.
Par exemple pour le soir avant de se coucher : “J’ai eu la chance de profiter du soleil aujourd’hui…” 

J’aime aussi le concept de faire un diagram de votre humeur à vos heures de lever et de couché. 

icon About

l'hygiene de vie est essentiel garder un rythme de sommeil stable

Laisser un commentaire