Comment puis-je aider une personne bipolaire ?

Le rôle des proches est essentiel pour aider les bipolaires mais c’est avant tout le bipolaire qui est au coeur de la solution. 

Par Clément Baissat

Aider une personne atteinte de troubles bipolaires

Si vous avez un ami ou un proche atteint de trouble bipolaire, vous savez que cette maladie peut être un défi. Les comportements erratiques et les changements d’humeur extrêmes peuvent être difficiles pour la personne atteinte, ainsi que pour son entourage.

Il est important que les personnes atteintes de trouble bipolaire comprennent comment faire face à leur état. Cependant, il est également important que les personnes de leur entourage, comme leurs amis ou les membres de leur famille, sachent comment les aider lorsqu’elles traversent un épisode maniaque ou dépressif.

Vous trouverez ci-dessous une liste de moyens d’aider un proche atteint de trouble bipolaire.

Qu’est-ce que le trouble bipolaire ?

Le trouble bipolaire, anciennement appelé psychose maniaco-dépressive, est une maladie mentale qui entraîne des changements extrêmes de l’humeur, de l’énergie et des niveaux d’activité. Ces changements affectent la capacité de la personne à accomplir ses tâches quotidiennes. Le trouble bipolaire se développe le plus souvent chez les adolescents ou les jeunes adultes, et l’âge moyen d’apparition est de 25 ans. Selon la Fondation Fondamental, près de 2-3 % des adultes en France souffrent de troubles bipolaires ce qui représente plus d’1 million de bipolaire en France.

Il existe six principaux types de troubles bipolaires. Bien qu’ils présentent certains symptômes similaires, ces symptômes diffèrent dans leur gravité et leur traitement.

Voici les six types, du plus grave au moins grave :

  1. Le trouble bipolaire I
  2. Le trouble bipolaire II
  3. Le trouble cyclothymique (cyclothymie)
  4. Les troubles bipolaires et apparentés induits par des substances ou des médicaments
  5. Trouble bipolaire et troubles apparentés dus à une autre affection médicale
  6. Trouble bipolaire et apparenté non spécifié

Les principaux symptômes du trouble bipolaire sont des phases émotionnelles intenses appelées « épisodes d’humeur ». Ces épisodes peuvent passer d’une joie ou d’un bonheur extrême (manie) à une tristesse ou un désespoir profond (dépression). Parfois, les personnes atteintes de troubles bipolaires éprouvent à la fois de la joie et de la tristesse (état mixte). Pour en savoir plus sur le trouble bipolaire c’est ici.

« Le bipolaire est au centre de son traitement pas le proche ou le psychiatre.« 

Les défis du trouble bipolaire

Lorsque les personnes atteintes d’un trouble bipolaire traversent des changements d’humeur importants (dépression ou bien une phase maniaque), elles connaissent généralement des modifications importantes de leur niveau d’énergie et d’activité, de leurs habitudes de sommeil et d’autres comportements quotidiens. Des symptômes psychotiques, tels que des hallucinations ou des délires, peuvent également survenir lors d’épisodes d’humeur intense. Ils peuvent être effrayants tant pour la personne atteinte de trouble bipolaire que pour son entourage.

Le trouble bipolaire dure généralement toute la vie il n’y a pas de remède miracle en 2021. Bien que de nombreuses personnes atteintes de trouble bipolaire puissent rester sans symptômes pendant un certain temps, ceux-ci peuvent réapparaître à tout moment. Parfois, les personnes atteintes de trouble bipolaire deviennent anxieuses pendant ces périodes sans symptômes, ne sachant pas quand surviendra le prochain épisode d’humeur. 

Comment puis-je aider une personne atteinte de trouble bipolaire ?

Vivre avec un trouble bipolaire n’est pas facile. Mais votre soutien peut faire une différence positive dans la vie d’un bipolaire, surtout pendant les épisodes d’humeur.

Voici 10 conseils pour aider un proche bipolaire :

1. Informez-vous

Plus vous en saurez sur le trouble bipolaire, plus vous serez en mesure d’aider votre proche. Par exemple, comprendre les symptômes des épisodes maniaques et dépressifs peut vous aider à réagir de manière appropriée lors de changements d’humeur importants. Vous trouverez de nombreuses informations sur notre blog mais vous pouvez aussi rejoindre des groupes de soutiens comme celui si par exemple. 

2. Écoutez

Vous n’avez pas toujours besoin de fournir des réponses ou des conseils pour être utile. En fait, le simple fait d’être à l’écoute si possible sans jugement est l’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour un bipolaire, surtout lorsqu’elle souhaite vous parler des difficultés auxquelles elle est confrontée. 

Le fait d’offrir votre acceptation et votre compréhension peut grandement aider cette personne à se sentir plus à l’aise avec son état. Ce qui est important c’est de rester calme et d’éviter les sujets de disputes pour garder le canal de conversation ouvert. 

3. Soyez un champion

Les personnes atteintes de troubles bipolaires ont parfois l’impression que le monde entier est contre elles. Assurer à la personne que vous êtes de son côté peut l’aider à se sentir plus stable. Vous n’êtes pas obligé d’approuver les comportements et les actions de la personne, mais lui dire que vous la soutiendrez toujours peut être très bénéfique.

Les personnes souffrant de troubles bipolaires se sentent souvent dévalorisées ou désespérées (dans les phases dépressives), alors rappeler leurs forces et leurs qualités peut les aider à sortir plus rapidement de leurs épisodes dépressifs.

4. Participez activement à leur traitement

Le traitement des personnes atteintes de troubles bipolaires consiste généralement en de nombreuses séances de thérapie avec un psychiatre & un thérapeute (psychologue ou non). Bien que vous ne deviez pas nécessairement assister à ces rendez-vous, vous pouvez aider une personne atteinte de trouble bipolaire en l’accompagnant et en l’attendant jusqu’à la fin de son rendez-vous. Un support financier peut aussi être bienvenu dans certains cas pour payer les séances.

Ces rendez-vous peuvent parfois sembler compliqués ou effrayants pour les personnes atteintes de trouble bipolaire. La présence d’une personne qui peut leur apporter son soutien et leur parler peut contribuer à réduire le stress ou l’anxiété qu’elles peuvent ressentir.

5. Préparez un plan

Les troubles bipolaires peuvent être imprévisibles. Il est important d’avoir un plan d’urgence en place lors d’épisodes dépressifs ou maniaques grave. Ce plan doit prévoir ce qu’il faut faire si la personne se sent suicidaire pendant un épisode dépressif, ou si elle perd le contrôle pendant un épisode maniaque. Le mieux est de définir ce plan avec votre proche pendant une phase stable. 

Vous devriez également avoir des plans quotidiens qui peuvent aider la personne à traverser la période entre les épisodes extrêmes. Ces plans peuvent inclure des mécanismes d’adaptations, par exemple ce que la personne peut faire lorsqu’elle sent venir un changement d’humeur. De l’aide sur le court terme pour accomplir des tâches ménagères ou d’autres activités quotidiennes lorsque la personne est au plus profond d’une dépression. Faites ces plans lorsque la personne est dans un état d’esprit calme et stable. Il est préférable de les mettre par écrit ce que vous avez décidé ensemble afin que vous puissiez tous deux vous y référer facilement.

Les personnes atteintes de troubles bipolaires peuvent parfois devenir très impulsives lorsqu’elles sont dans la phase maniaque de leur maladie. Lorsque votre proche va bien, il vous demandera peut-être de garder de l’argent ou des cartes de crédit pour lui, ce qui minimisera les risques financiers potentiels qu’il peut s’infliger pendant une phase maniaque.

Si vous acceptez de le faire, préparez-vous à faire face à une certaine hostilité lorsque votre proche « exige » que vous lui remettiez ses cartes de crédit, ses livrets bancaires ou son argent liquide. Demandez-vous à l’avance si vous pouvez faire face à cette situation avant d’accepter de soutenir votre proche de cette manière.

6. Soutenez, ne soyez pas trop exigeant

Votre soutien peut être très utile à une personne atteinte de trouble bipolaire. Cependant, vous devez savoir quand prendre du recul et laisser un professionnel de la santé ou de la santé mentale intervenir. Nous avons créé un formulaire pour vous aider à  trouver un psy spécialisé dans la bipolarité. Bien que les personnes atteintes de troubles bipolaires soient capables de prendre des décisions conscientes, vous devez comprendre quand leurs humeurs et leurs comportements échappent à leur contrôle.

De plus, ne le prenez pas personnellement si la personne connaît un revers pendant que vous essayez de l’aider. Rappelez-vous que vous faites tous deux de votre mieux. 

7. Soyez compréhensif

Il peut être difficile pour les personnes atteintes de troubles mentaux de comprendre ce qu’elles vivent. Les personnes atteintes de troubles bipolaires peuvent ne pas savoir pourquoi leurs humeurs changent. Essayer de comprendre ce que la personne vit en lui offrant votre soutien peut faire une grande différence dans la façon dont elle se sent.

8. Ne vous négligez pas

Lorsque vous vous occupez d’une personne atteinte de trouble bipolaire, il peut être facile d’oublier de prendre soin de vous. Mais avant d’aider quelqu’un, vous devez vous assurer que vous avez le temps et la capacité émotionnelle de le faire. Sinon il vaut mieux se protéger pour ne pas sombrer avec la personne que vous voulez aider. 

Si vous décidez d’aider quelqu’un, assurez-vous de dormir suffisamment, de manger correctement et de faire de l’exercice régulièrement. En vous gardant en bonne santé, vous pourrez aider votre proche bipolaire plus efficassement.

9. Soyez patient et restez optimiste

Le trouble bipolaire est une affection de longue durée, de sorte que les symptômes vont aller et venir tout au long d’une vie. Ce trouble est imprévisible, avec des périodes sans symptômes alternant avec des épisodes d’humeur extrême. Pour le bien de la personne atteinte de trouble bipolaire, essayez de rester patient et optimiste. Cela peut l’aider à rester sur la voie d’une vie pleine et saine.

10. Sachez quand c’est trop

Personne ne sait mieux gérer les troubles bipolaires que les spécialistes formés pour les traiter (psychiatre, psychologue et thérapeute). Si vous aidez une personne atteinte de trouble bipolaire et que vous avez l’impression que les choses deviennent trop difficiles à gérer, consultez immédiatement un médecin ou un spécialiste de la santé mentale. Vous pouvez aussi consulter un psy pour vous cela ne fait pas de mal.  Appelez le 17 ou envoyer un SMS au 112 si la personne devient violente ou menace de se faire du mal ou de faire du mal aux autres.

À retenir
Aider une personne atteinte de trouble bipolaire peut est un défi et pas des moindres. Les humeurs de la personne sont imprévisibles, et il peut être difficile de savoir comment réagir.

Mais vous pouvez faire une énorme différence dans la vie de votre ami ou de votre proche bipolaire. Savoir qu’il peut compter sur vous peut l’aider à respecter son traitement et à rester positif. Il peut également être gratifiant pour vous de savoir que vous aidez votre ami ou votre proche à faire face aux hauts et aux bas de la vie.

Pour affiner le sujet et lire les étapes de l’espoir c’est ici :  

👉 https://yu81hw65.sibpages.com/

Laisser un commentaire