5 étapes pour prévenir des episodes maniaques

Nous devons accepter que les phases maniaques parfois agréable sur le moment sont souvet néfastes pour nos proches et nous même. 

Par Clément Baissat

Étape 1 – Revoir le passé

Documentez ce qui s’est passé du début à la fin de vos anciens épisodes maniaques.

Créer une chronologie qui documente l’apparition des déclencheurs, des changements d’humeur et l’apparition de symptômes tels que les changements de comportement et de sommeil.
Recueillir les réactions des témoins, tels que votre conjoint et les médecins qui ont observé le cycle.
Recueillir des preuves de ces épisodes, notamment des courriels et des écrits notables. Pour cela rien de plus simple que de créer un journal intime. 

Étape 2 – Analyser les modèles

Si vous avez vécu plusieurs épisodes maniaques, évaluez les schémas récurrents entre eux. Cet historique vous aidera à prévoir et à limiter les nouveaux épisodes. Voici quelques-uns des schémas que j’ai observés au cours de mes épisodes.

Avant que mes déclencheurs n’apparaissent, j’étais souvent dans un état de dépression profonde.
Mes déclencheurs étaient toujours liés à des problèmes personnels.
Ils se manifestaient par des messages électroniques, une fixation sur les nouvelles, le rejet des préoccupations des autres.
Mes principaux symptômes étaient la course aux idées et le manque de sommeil.
Les intérêts et les habitudes se sont amplifiés à l’extrême. 
Je suis passé très rapidement d’un événement déclencheur à des symptômes, puis à la manie.

Étape 3 – Élaborer des règles basées sur les modèles

L’identification de ces modèles peut aider à repérer le début d’un nouvel épisode. L’établissement de règles empiriques basées sur l’histoire peut aider à désamorcer ou à gérer un épisode. Voici quelques-unes des règles que j’ai élaborées. Qu’est-ce que cela veut dire avoir des épisodes maniaques ? 

Si je ressens l’un des signes d’hypomanie, je dois en informer immédiatement mon médecin et mon conjoint.
Pour moi, une nuit blanche est un signe important de cyclisme. Je dois contacter mon psychiatre.
Certains comportements qui se sont amplifiés en cas de manie étaient OK avec modération, mais doivent être surveillés. Si j’ai mangé quelque chose toute la journée, j’essaie de sortir de la maison et/ou de parler à un ami. Allez vous promener ou faire de la gym.

Étape 4 – Attribuer des responsabilités

Pour moi, le rétablissement a été un travail d’équipe avec les médecins et la famille. Outre l’élaboration de règles, nous avons également attribué des responsabilités pour les actions basées sur ces règles.

En tant que témoin de mes épisodes précédents, mon conjoint est très sensible aux signes avant-coureurs de mon rétablissement. Elle a ma bénédiction pour contacter mon médecin lorsqu’il me voit présenter ces signes. Je lui ai demandé de communiquer avec mon médecin par texto ou par courrier électronique avec copie à moi afin que je ne sois pas exclue et qu’il n’y ait pas de mauvaise communication.
Nous devons nous faire confiance. Je sais que mon médecin sera objectif et qu’il n’acceptera pas la parole de mon conjoint comme autorité. Il fait de son mieux pour évaluer tout le monde. Nous devons tous être ouverts aux perspectives des autres et avoir confiance que notre objectif commun est mon rétablissement.

Étape 5 – Mettre en œuvre le plan

Dans le passé, j’avais souvent résisté et n’aimais pas que mon médecin et mon conjoint prennent le contrôle lorsque je commençais une phase maniaque. J’ai autorisé mon conjoint à parler avec mon médecin, en utilisant le protocole de communication mentionné ci-dessus.

Je reconnais que mon conjoint a besoin de prendre le contrôle lorsque je ne suis plus en mesure de prendre des décisions lucides pour moi-même. J’ai préparé des instructions formelles pour ce scénario, mais je devrais mieux les formaliser dans une directive psychiatrique anticipée.

« Nous avons tous nos propres déclencheurs de phase maniaque/délirante qu’il faut apprendre à connaître le déclencheur le plus commun sont les insomnies. »

icon About

analyser les phases maniques passé pour mettre en oeuvre un plan d'action.

Share this: